DIY – Réglage de la hauteur d’un micro

Vu le succès de mon précédent post « Do It Yourself » sur le réglage des harmoniques, voici quelques explications par rapport au réglage de la hauteur des micros d’une guitare électrique.

Il y quelques jours, on m’a demandé de régler une telecaster un peu raplapla. Le son était faiblard et inexpressif, il supportait mal la distorsion et le propriétaire de la guitare était presque prêt à la revendre car il la trouvait inexploitable pour le rock ‘n roll. Quelques minutes plus tard, la tele était devenue une machine de guerre polyvalente et chantante. Cela vaut donc parfois la peine de jeter un oeil à la hauteur des micros !

Contrairement au réglage des harmoniques, le réglage de la hauteur d’un micro est un réglage assez simple à réaliser. Il suffit de visser ou de dévisser très légèrement les vis qui se trouvent de chaque côté du micro que vous voulez régler. Plutôt que de parler de « hauteur » d’un micro, il faudrait plutôt en fait parler de distance micro-cordes. En effet, ce que l’on va régler ici est bien l’espace qui sépare le ‘sommet’ d’un micro des cordes.

Pourquoi régler la hauteur du micro ?

Avant d’aborder le ‘comment’ de la chose, voyons le pourquoi.

Rappelons tout d’abord qu’un micro est constitué d’aimants enserrés dans une bobine de cuivre (plus d’explications en anglais ici). La vibration des cordes au dessus de l’aimant génère un courant électrique dans la bobine. Ce courant électrique est transmis à l’amplificateur qui le transforme en son. Les aimants, en plus d’être indispensables à la transmission du signal, exercent une contrainte sur les cordes. Cette contrainte ralentit la vibration des cordes. Au plus l’aimant est proche des cordes, au plus la contrainte est forte et au plus la vibration est freinée rapidement. Cela explique qu’un micro trop près des cordes provoque une baisse du sustain de la guitare, l’aimant étouffant trop rapidement la vibration de la corde.

Aussi, au plus le micro est prêt de la corde, au plus le courant électrique généré est puissant. Cela explique qu’un micro placé trop loin des cordes produit un son frêle et inexpressif, ce qui était le cas de la tele évoquée plus haut.

Enfin, un micro placé près du chevalet est généralement placé plus près des cordes qu’un micro placé près du manche car

  • Près du chevalet, l’amplitude de la vibration de la corde est moindre, il faut que le micro soit mis plus près pour qu’il génère un son suffisamment puissant.
  • Près du manche, l’amplitude de la vibration des cordes est plus forte, le micro peut être placé plus loin pour qu’il génère un son puissant.
  • Le champ magnétique d’un micro placé près du manche à un emprise plus forte sur la vibration et donc freine plus vite le sustain.

Comment s’y prendre ?

Après avoir lu ceci, vous vous dites peut-être que le but du jeu est d’approcher les micros assez près des cordes pour avoir un son plein, suffisamment puissant et expressif, mais quand même pas trop afin de ne pas bloquer la vibration de la corde et mettre en péril le sustain de l’instrument.

Et bien c’est tout à fait ça ! :-) Mais en plus de cela, quelques petites règles annexes doivent être respectées :

  • Généralement, sur une guitare équipée de plusieurs micros, on s’arrange pour équilibrer le niveau des différents micros pour ne pas avoir un saut trop important dans le niveau du son lorsque l’on passe d’un micro à l’autre. Généralement cela se traduit par un micro chevalet plus proche des cordes que le micro manche (voir ci dessus)
  • Un micro placé trop près d’une corde va générer un son très puissant mais enlaidi par une sorte de tremolo ou d’effet « tournant » un peu comme un chorus. Si cela se produit, c’est le signe que le micro est trop près et il faut éloigner le micro des cordes.
  • Il faut également régler l’assiette du micro, c’est-à-dire régler le côté aigu du micro et son côté grave. Il est possible par exemple qu’un même micro soit plus près de ses cordes aiguës que de ses cordes graves. Ce réglage permet d’équilibrer le niveau de sortie sur l’ensemble des cordes.

Voila, je pense que c’est tout. Ce type de réglage demande un peu d’habitude mais n’est pas compliqué. Je vous encourage donc à trouver le meilleur compromis proximité/sustain sur vos guitares et à modifier le réglage souvent. Après quelques temps, cela vous paraîtra simple et naturel.

Encore une petite remarque pour la route : il s’agit d’un réglage de précision. Généralement un quart de tour de vis suffit à engranger une grande différence de son. Allez-y donc très progressivement, dixième de millimètre par dixième de millimètre.

About these ads

~ par marcsguitarblog le 8 juin 2008.

3 Réponses to “DIY – Réglage de la hauteur d’un micro”

  1. Super… c’est vraiment super bien fait et tout, et ça m’a appris plus que ce que je savais déja, merci !

  2. […] J’avais déjà expliqué il y a longtemps comment régler l’intonation et comment ajuster la hauteur des micros, voici maintenant un post qui va vous apprendre à régler la courbure du manche. ATTENTION : le […]

  3. Merci.je viens enfin de comprendre comment régler ma guitare comme il faut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :