Test Gibson Nighthawk Standard 3PU 1994

photos_avril09 237Voici la review d’une Gibson qui a fait partie de ma collection jusqu’à il y a quelques semaines. La production du modèle Nighthawk a commencé en 1993 et s’est arrêtée en 1998, suite à un faible succès commercial aux USA.

La forme de la Nighthawk renvoie aux courbes de la Les Paul. Les deux instruments partagent d’autres attributs : un corps en acajou surmonté d’une table en érable flammé, un manche collé (acajou aussi) avec une touche palissandre. D’autres éléments diffèrent par rapport à la l’illustre inspiratrice : un corps plus petit et plus mince, une table plate plutôt que bombée, les micros et le chevalet ne sont pas les mêmes, le diapason est de longueur « Fender » (25 pouces 1/2) sur la Nighthawk et plus court sur la Les Paul (24 pouces 3/4, comme sur la plupart des autres modèles Gibson)

La Nighthawk est un instrument très agréable à jouer. Le manche est plutôt épais mais reste confortable dans tous les styles, jusqu’aux cases les plus aigües. Le corps assez menu épouse bien le thorax du guitariste (chanfrein abdominal) et le poids est très raisonnable : pas de mal de dos à la fin des répèts.

La jolie table flammée héberge 3 micros : deux doubles avec un split et un simple bobinage NSX. Le sélecteur 5 positions et le push/pull offrent dix possibilités. Cela permet une très grande polyvalence, avec un caractère marqué. On peut dire que la Nighthawk se trouve quelque part entre Gibson (Les Paul) et Fender (Stratocaster ou Tele), mais n’est ni Gibson ni Fender. Les humbuckers sont gras et conviennent très bien au blues et au rock mais manquent un peu de densité et d’homogénéité pour les grosses saturations. Les micros splittés sont plus cristallins et font penser au son typique des Fenders … mais si le système fait illusion, je n’ai jamais été 100% convaincu par les humbuckers splittés.

En résumé, la Nighthawk est une bonne guitare, avec deux atouts principaux : sa polyvalence (du jazz au gros rock) et le confort de jeu. Mais si vous en avez la place et les moyens, je vous conseille plutôt d’adopter une Les Paul ET une Stratocaster !!!😀

photos_avril09 239

La Gibson Nighthawk et votre serviteur

~ par marcsguitarblog sur 15 juin 2009.

9 Réponses to “Test Gibson Nighthawk Standard 3PU 1994”

  1. Une bien belle guitare, qui aurait mérité un bon micro chevalet pour vraiment s’exprimer et te satisfaire.
    Possédant la nighthawk spécial 3, j’y ai mis un dimarzio breed coté chevalet et cela l’a transcendé.
    Je trouve que la série nighthawk n’a rien a envier a la série SG dont elle se rapproche plus, mais on la compare a tord a la les paul.
    C’est une gibson il n’y a aucun doute la dessus.
    Il est vrai que pour avoir le son fender rien ne vaut une strato ou une telecaster, idem pour le son les paul, rien ne vaut la gibson les paul.
    J’ai la chance de posséder aussi une strat US ainsi qu’une les paul standard premium, mais la nighthawk reste mon coup de coeur.

  2. Les goûts et les couleurs hein …😉
    J’ai également une SG. C’est vrai que la Nighthawk y fait penser aussi, notamment par l’étroitesse du corps. Pour le reste, elle me fait quand même plus penser à une Les Paul, sauf en ce qui concerne les micros où on a quelque chose de vraiment particulier. Si on veut vraiment comparer la Nighthawk à autre chose, je dirais bien qu’elle ressemble à certains modèles de PRS que j’ai pu essayer, mais je ne sais plus lesquels😛 …

  3. Je suis d’accord avec toi, c’est une affaire de gouts, la nighthawk a pour moi un petit plus inexplicable qui fait que c’est mon coup de coeur.
    Ma les paul lui est bien évidemment supérieure en terme de sonorité typique Gibson.

  4. Bonjour,
    Merci pour cet essai. Je viens d’acheter, d’occasion, une Gibson Nighthawk Standard 3PU + floydrose. Cela c’est fait par hasard, et je dois dire que je suis enchanté par cette guitare. Une question de novice : elle est équipé en 9-42, est-ce que je peux monter en 9-46 sans problème ? (hormis les réglages à faire bien sur)

  5. Waw, ça doit être excellent avec un Floyd. Je pense que tu peux monter du 9-46 sans souci (ce devait être le tirant d’origine d’ailleurs il me semble) Mais avec un Floyd sur ce diapason et en accordage normal, je ne montrais pas au dessus du 9-46. Attention que le réglage d’un Floyd est pas vraiment évident.
    Bon amusement !

    • Merci,
      Oui, j’ai découvert le Floyd et ses tracas, ne serait-ce que pour un réglage fin de la note !!!! Peut-être il y a t-il un ordre de réglage des cordes pour éviter de décaler tout le reste (je parlais de réglage au niveau du Floyd avec la vis prévu pour !).
      Pour le reste, je vais l’amener chez un luthier, ce sera plus cher, mais bon … lui il sait ce qu’il fait :=)).

  6. […] pas trop les micros de l’originale, raison pour laquelle j’ai fini par revendre mon exemplaire ! Par contre, j’adorais vraiment l’ergonomie et le […]

  7. […] Gibson Flying V Suite à la revente d’une partie de mon arsenal (Gibson Nighthawk, Gibson SG-Z, …), j’ai acheté une incroyable guitare : la mythique Gibson Flying […]

  8. je possede une nighthawk je joues sur un 5150 ça envoie meme en grosse saturation c’est precis.C’est pas une les paul mais ellen a tellement de possibilitee,elle reste mon coup de coeur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :