Test Groove Street Buffer/Booster by Ed’s Custom Shop

L’année 2009 fut excellente en ce qui me concerne – j’espère que vous pouvez faire la même constatation, que l’année 2010 vous permettra de réaliser tous vos vœux et que le monde vivra en paix en 2010 ! Plein de choses fabuleuses se sont passées pour moi en 2009, dont la plus fabuleuses de toutes fût certainement la naissance de notre petit Gabriel ! Une telle année ne pouvait se terminer autrement que sur une note musicale positive et surprenante.

Voila donc que lors de ma dernière visite chez Groove Street, Edwin me propose de tester la ligne de pédales qu’il met au point en collaboration avec un autre Edwin, du Ed’s Custom Shop. Youpie ! Pour le moment, la ligne de produits se limite je crois à une A/B Box, un Buffer/Booster et à une pédale de disto – mais je pense savoir que d’autres pédales sont en préparation (delay analogique, vibe …) Toutes les pédales du Custom Shop de Ed sont faites à la main, une par une, avec amour et patience – le fruit d’un véritable travail d’artisan : point-to-point, pas de circuit boards, pas de robots. Les composants sont de la meilleure qualité possible : switch Cliff, Jacks Switchcraft, potentiomètres Alpha, … On a bien là affaire à du « boutique » !

Edwin (celui de Groove Street) me permet d’essayer le Buffer/Booster – j’espère déjà pouvoir bientôt essayer les autres ! Le look de la pédale est un rien austère : métallique, noir avec les inscriptions collées en « Dymo ». La bonne nouvelle est que, comme c’est du custom véritable, je pense qu’en demandant gentiment, on peut avoir le buffer/booster dans n’importe quelle boîte ! Ceci dit, celle qui est proposée par défaut semble indestructible. Un seul gros bouton permet de régler le niveau de clean boost lorsque l’effet est enclenché. Le bouton est suffisamment gros et isolé pour pouvoir être réglé au pied, en cours de jeu. Pratique ! Le boost est musical (à cause du transistor mosfet nous dit la notice détaillée), très clean (pas de saturation) et silencieux (pas ou presque pas de souffle). Il permet de faire ressortir votre son par exemple au moment des solos en fournissant à votre ampli le niveau d’entrée qui va lui faire sortir ses tripes par le HP ! Le clean boost a également un impact sur le son des pédales qui le suivent, notamment les whas, des distos et des overdrives, … Toutes sortes de combinaisons sont possibles, et comme j’aime empiler les pédales de saturations, un peu à la manière de Billy Gibbons, je m’en donne à cœur joie. Mon overdrive T-Rex Alberta est encore toute bleue du niveau d’entrée qu’elle s’est pris en pleine poire ! Au hasard de mes expérimentations, je suis arrivé à produire une son ressemblant à une wha fixe (genre « Money For Nothing« ) avec seulement le booster et l’Alberta.

Une fois la pédale éteinte, elle continue à travailler malgré son led éteint. Elle ne prend jamais de vacances ! Elle fonctionne alors comme buffer, c’est à dire qu’elle va rendre le son qui la traverse plus apte à attaquer les longues chaînes de pédales sans dégradation (cela à quelque chose à voir notamment avec l’impédance qui s’en trouve modifiée, mais je ne me risquerai pas dans une explication détaillée). Le buffer est très utile pour ceux qui, comme moi, ont de longues chaines de pédales, avec des câbles pas toujours de très bonne facture. Vu ce rôle de buffer, il est préférable de mettre la pédale en début de chaîne. Lors du test avec mon groupe, j’ai dû faire face en début de répèt à un larsen qui je pense était provoqué par le buffer (pédale éteinte) : mon son saturé « heavy » est en effet très « heavy » et le buffer a ajouté le petit plus qui a fait que le larsen partait presque tout seul. Après avoir revu légèrement les réglages de mon ampli, le larsen a disparu.

Un buffer/booster est à la fois une pédale discrète et presque indispensable. Discrète car elle n’engendre pas d’effet spectaculaire comme une disto, un delay, un flanger … mais indispensable car le volume et la qualité du signal sont les éléments de base du son ! Bref je la garderais bien cette petite boîte noire … et si vous êtes de passage à Bruxelles, je vous invite à aller faire un tour chez Groove Street pour essayer des pédales. Edwin a en stock tout ce qui se fait de mieux : Homebrew Electronics, Barber, EHX, MXR, Dunlop, Jacques, EMMA, Empress, Diamond, Fulltone, Death by Audio, Catalinbread, Big John, Z.Vex, … et des dizaines d’autres marques ! The place to be !

~ par marcsguitarblog sur 2 janvier 2010.

2 Réponses to “Test Groove Street Buffer/Booster by Ed’s Custom Shop”

  1. Ayant moi même acheté pas mal de matos chez Edwin / Groove Street (guitare, ampli, pédales et autres) je confirme les dires de Marc: c’est LE shop sur Bruxelles si vous cherchez du matos d’exception. Entre autre qq custom shop relic à tomber!!

  2. Achetant des guitares et des effets chez GROOVE STREET, depuis des années, je confirme la qualité des produits et du service d’Edwin.
    Pour moi, c’est vraiment le meilleur magasin de guitares de Bruxelles.
    Le plus dur ce n’est pas de tester du matériel, en prenant vraiment tout son temps, c’est de ne pas céder à la tentation de « craquer » pour une nouvelle guitare ou un effet.
    A signaler que c’est le seul magasin que je connaisse qui vend des pédales d’effets  » fabrication maison « , qui sont un peu chères, mais cablées à la main.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :