Remplacement des tubes d’un ENGL Screamer

Le weekend passé, j’ai ajouté une corde à mon arc de technicien ès guitares : j’ai appris à retuber un ampli ! Cela fait à peu près 5 ans que j’ai un ampli ENGL Screamer et, après tout ce temps, je me suis dit qu’un nouveau jeu de lampes serait le bienvenu !

Le Screamer, ma SG et moi sur scène à Liège avec Shyver

Tout d’abord, commençons par présenter cet ampli de fabrication allemande. Il s’agit d’un ampli tout lampes. Il répond bien à l’idée que l’on peut se faire d’un produit germanique : solide comme un roc (avec notamment une grille de protection du baffle impressionnante), lourd comme un âne, prêt à encaisser les années sans sourciller. Le combo déploie 50 watts, largement de quoi rendre sourd votre groupe ou le public d’une salle de taille moyenne. En groupe, je joue avec le master à max 3 sur 10, et je n’ai jamais dépassé 6 sur 10 de peur de provoquer un cataclysme global. L’ampli est équipé de deux canaux (clair et lead) avec un boost pour chaque canal (crunch pour le canal clair, heavy lead pour le lead). Une reverb et un HP Celestion « Vintage 30 » viennent compléter le tableau.

Cet ampli sonne très bien et j’en ai toujours été pleinement satisfait ! Après avoir essayé pas mal de combos tout lampes (Marshall, Laney, Rivera, Peavey, Fender, …), j’avais choisi le ENGL car il était selon moi le seul à donner un très bon son lead à un volume modéré, ce qui me semblait très important pour jouer en groupe. L’ampli possède également beaucoup d’aigus, ce qui lui permet de facilement « passer » au milieu des autres instruments, mais peut être parfois ressenti comme un peu strident. Certains lui trouvent un peu de froideur dans les sons clairs, on lui reproche aussi un manque de nuance en crunch … Ok pour le clair un peu froid, la résonance est un peu sèche avec quelque chose qui me fait penser au toc toc du verre épais lorsqu’on le tapote … (verre, vase) mais ce n’est pas dérangeant en groupe, cela reste très exploitable, et le switch « bright » permet d’atténuer ce défaut. Pour le crunch, je ne suis pas d’accord : c’est tout bon si on sait régler la bête et le volume d’entrée qu’on lui envoie.

Pour vous donner une idée de la qualité générale de l’ampli, j’ai enregistré une démo il y a quelques années dans un studio. L’ingé-son trouvait que le son de mon combo valait bien les meilleurs Boogies et Marshalls qu’il avait vu passer.

Après quelques années de bons et loyaux services donc, je me suis mis en recherche de nouveau tubes. Après avoir surfé le web à la recherche de deux 6L6 (tubes de puissance) et de quatre 12 AX7 (trois pour le préamp, une pour l’inversion de phase), j’ai trouvé le site Eurotubes qui propose des lampes JJ (Slovaquie) de première qualité. Le dealer, basé à Milwaukie, près de Portland (Oregon), vend quasiment exclusivement la marque JJ car selon eux, elle offre des tubes de meilleure qualité que les tubes russes ou chinois. Chaque tube est vérifié et testé afin d’être sûr de ses différents paramètres avant de ls vendre. Cela permet de proposer LE bon tube pour chaque application. De plus, Eurotubes propose des kits pour quasiment chaque ampli (une petite vingtaine de marques quand même, des centaines de modèles) et pour chaque modèle, plusieurs options (normal, high gain, clean, …), ceci afin de pouvoir modifier le caractère de son ampli.

Le ENGL désossé, connecté au multimètre via le tube probe

Puisque je suis un barbare et que je voulais un son plus massif dans la distorsion, j’ai choisi un retube kit « high gain », ceci après avoir échangé une dizaine d’emails avec Eurotubes. Ils ont été vraiment très serviables, m’ont aidé à choisir les tubes et m’ont donné toutes les explications techniques pour l’opération de remplacement. J’ai dû également acheter un tube probe afin de pouvoir régler le bias de l’ampli (tubes de puissance). Un tube probe est une espèce de rallonge du socket pour un tube de puissance, il se connecte à l’ampli, à la lampe et à un multimètre qui permettra de régler l’intensité du courant qui circulera dans la lampe via un petit potentiomètre à l’intérieur même de l’ampli. Eurotube m’a patiemment expliqué par email comment calculer la valeur à atteindre (en milliampères) en me basant sur la tension et la résistance (simple application de la loi d’Ohm : I = U/R) Je préfère ne pas me lancer ici dans des explications plus techniques car remplacer les tubes d’un ampli est une opération délicate, mais surtout DANGEREUSE : l’intensité des courants qui circulent dans un ampli suffit largement à tuer un être humain, régler le bias nécessite de triturer l’ampli avec tous ses composants à l’air … , il faut être très prudent, et je préfère laisser aux revendeurs de tubes le soin et la responsabilité de fournir les explications. En cas de doute, il existe des techniciens qui peuvent vous remplacer les tubes de puissance de votre ampli et le régler pour une somme assez modique.

Un tube 6L6 sur le tube probe

Alors, comment ça sonne après modification ? Et bien ça sonne WHAAAAAAAW ! Le gros crunch est devenu très massif. Plus moderne, plus gras, plus proche du ENGL Powerball ou de l’ampli signature de Richie Blackmore, … Le son est devenu un peu moins strident et passe toujours très bien en groupe. Je suis vraiment très content de ce nouveau gros crunch ! De plus, le son clair s’en est trouvé amélioré également ! La résonance un peu toc toc donc je parlais plus haut a laissé la place à quelque chose de plus cristallin et, paradoxalement, un peu plus doux également.

Le fait de remplacer les tubes d’un ampli tout lampes me faisait un peu peur il y a encore deux semaines, mais aujourd’hui je ne regrette pas du tout ! J’ai appris quelque chose et surtout mon ampli ENGL Screamer sonne encore mieux qu’avant ! Remplacer les tubes peut améliorer vos amplis !

~ par marcsguitarblog sur 16 janvier 2010.

14 Réponses to “Remplacement des tubes d’un ENGL Screamer”

  1. Tu dois bien quand même avoir quelques notions d’électronique avant de te lancer là dedans non ? Perso je prendrais bien un petit kit pour mon Laney mais bon… j’ai un peu peur de tout casser. En tout cas merci je connaissais pas Eurotubes.

  2. Non, pas vraiment besoin d’avoir des notions d’électroniques. Le plus difficile est de démonter l’ampli et de savoir utiliser le multimètre (quelles entrées utiliser pour mesurer un intensité, …) En fait les gars d’Eurotubes expliquent clairement le calcul à faire, il suffit ensuite d’arriver à la bonne valeur. Un peu de bon sens, beaucoup de prudence, … le tour est joué.

  3. wai c’est pas très compliqué mais bon suffit de toucher un condos avec ta main et poum on te retrouve dans une boite à chaussure pour enfant de 3 ans , pour info sur mon vieux marshall super lead 100 wath c’est quand même pas loin des 500 volts , avec à certains endroit plusieur ampéres

  4. Oui, c’est clairement une opération dangereuse ! Faut avoir de bonnes explications, être soigneux, précis et très prudent !

  5. Super intéressant ton article.

    Je possède un Engl Screamer 50, mais ancienne version, même conception (avec moins d’option).

    J’ai un problème de crachotement quand je monte un peu le volume (mais pas à bas volume), cela peut-il venir des tubes ou du Hp ? (si quelqu’un pouvait éclairer ma lanterne merci d’avance)
    Je pense que ta configuration de tube conviendrait à mon ampli, je vais voir çà de près.
    Je crois que sur ton modèle (Screamer 50 nouvelle version) le Hp est un Celection Vintage 30. Ce hp arrive-t-il à fournir assez de puissance ? Sur le miens c’est un celestion G12k-85.

  6. Pour ton problème, c’est assez difficile à dire … Il est probable que ça vienne d’un tube défectueux devenu sensible aux vibrations. Le HP peut aussi être atteint. Il peut s’agir d’un autre problème mécanique (vibration du châssis, du baffle, de l’unité de reverb) ou électronique (composant défectueux, soudure fragilisée) … Essaie peut être de poster qqch sur guitariste.com ? Ou va voir un technicien.
    Le Vintage 30 envoie suffisamment pour moi. Faut pas trop se fier au wattage, le rendement et l’impression de volume sonore n’en dépend pas directement. C’est surtout une question de goût et de fréquences. Le site de Celestion propose des comparatifs.

  7. Merci pour cette réponse claire et rapide.

  8. Bonjour, je m’appelle Alexis Nicolas, je suis étudiant mais je recherche encore quel type d’étude je souhaiterais entreprendre, pourriez-vous me dire en quoi consiste « technicien de guitare » ? merci d’avance.

    • Hello,

      C’est quoi un « technicien de guitare » … C’est une bonne question, avec sans doute beaucoup de réponses.
      Je pense que c’est quelqu’un qui est capable d’intervenir sur les guitares. Il peut les régler, les réparer, les repeindre, les revernir, les refretter, les reliquer, changer les mécaniques, les micros, l’électronique, … Éventuellement, il peut les construire. Alors, dans ce cas, on pourrait peut-être appeler ça un luthier … sachant qu’il y a des luthiers pour les classiques, les folk, les jazzboxes, les solidbodies, … Ce peut-être aussi quelqu’un qui en plus d’intervenir sur les guitares, s’y connait suffisamment en électronique pour intervenir sur des amplis, des pédales. Ou alors il est spécialisé dans les amplis et ne touche jamais aux guitares. C’est peut-être aussi quelqu’un qui, plutôt que d’être dans une boutique, accompagne un artiste en tournée. Il prend soin de ses instruments, prépare la scène, assiste l’artiste pendant le concert. Bref, c’est pas facile comme question …
      Comment devenir technicien guitares ? Je pense que beaucoup le sont devenu à force de passion, de rencontres, d’essais divers, sans suivre de cursus particulier. Mais je sais aussi qu’il existe des écoles de lutherie, pour celui qui voudrait vraiment étudier cet art.
      La personne intéressée par les amplis ou les effets devrait sans doute suivre un cursus en électronique et beaucoup bidouiller dans son garage.
      je ne sais pas si cela répond à ta question – j’ai essayé en tout cas🙂 Je te conseille peut-être de voir ce qui te fais envie dans le métier de « technicien guitare », d’essayer de savoir quelle est ta définition, ensuite j’essaierais de rencontrer ce genre de personne en poussant les portes des boutiques de guitares, des ateliers de lutherie, des backstages, … Si t’as d’autres questions, n’hésite pas !

  9. Bonjour,
    je suis un « aficionados » de ce blog comme dirait Billy Gibons, ce que tu as fait sur ton ampli est incroyable, j’utilise un fender deluxe en 40W et j’aimerais aussi changer les tubes pour un son plus pechu, mon blues qu’ils ne le sont. Mais voila je ne sais pas faire aurais tu des conseils pour ce type de ?

    • Salut, je te conseille de prendre contact avec eurotubes.com. Ils devraient pouvoir t’aider si tu es prêt à mettre tes mains dans le cambouis. Sinon trouve un atelier dans ta région ou passe chez VHM à Paris ?

  10. Salut,
    j’ai moi aussi un screamer.
    Connais-tu les références des 12AX7 JJ que tu as utilisées ?
    à+
    Olivier

  11. ok merci pour l’info.
    Gardes-tu quand même le clean très « bright » du Screamer avec ce pack ?
    Ou devient-il plus sombre ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :